[jeunesse/contemporain] Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

 

Résumé/Quatrième de couverture:

Déborah entame son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui dévore toutes les siennes et seulement les siennes. Mais ce n’est pas le pire, non. Le pire, c’est sa mère qui se fane, et la découverte de son père, au café, en train d’embrasser une inconnue aux longs cheveux bouclés. Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

Mon avis:

Ce livre est un cadeau de mon petit mari. Je l’avais déjà vu, mais ne connaissant pas l’autrice et ne sachant pas vraiment à quoi m’attendre, je n’avais pas encore sauté le pas de l’achat. Par contre, une fois que mon mari me l’a offert, il n’est pas resté longtemps dans ma PAL, croyez moi.

Avant de vous parler de l’histoire et des personnages, peut-on juste s’arrêter une minute sur cette couverture? Je l’adore. Après avoir lu le livre, on comprend mieux tous les dessins qui l’orne.

Pour parler plus précisément du livre, j’ai beaucoup aimé suivre Déborah, sa famille et ses amis durant cette année. En effet, le livre commence en septembre avec la rentrée en terminale pour finir avec les grandes vacances et les résultats du bac.
Déborah va vivre une année pas simple, mais grâce à de nouvelles amitiés et une bonne force mentale, elle va tout affronter avec brio.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Déborah qui est à la fois fort et fragile. J’ai aimé les personnages qui gravitent autour et qui l’aident comme ils peuvent.
J’ai aussi beaucoup aimé les touches d’humour (qui m’ont parfois fait éclaté de rire).

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est aussi le fait que même si Déborah vit des choses difficiles, elle ne se laisse pas abattre et ne passe pas son temps à pleurer. J’ai aussi aimé le fait que les personnages évoluent. La Déborah du début n’est pas la même qu’à la fin. Et ça marche aussi pour Eloïse (heureusement d’ailleurs), Jamal et Victor. Mais surtout, même les parents de Déborah évoluent. Et ça, c’est cool! Je trouve que la plupart du temps, dans les livre de ce type, les parents (et les adultes en général) ne se remettent pas en question, ne changent pas… Sauf que dans la vraie vie, on évolue, on comprend des choses, on change… Bref, vous voyez ce que je veux dire!

C’est un livre qui se lit très vite car la plume de l’autrice est très agréable et fluide, mais aussi parce qu’on veut savoir la fin. Je l’ai bouffé dans la journée, tellement j’étais dans l’histoire!
Seul bémol pour moi, trop d’alcool dans l’histoire…

Vous l’aurez compris, je le conseille vraiment!

Informations supplémentaires:

édition lue: J’AI LU
ISBN: 9782290209202
nombre de pages: 512
date de parution: 2020 (pour la version poche)

L’avez vous lu? Laissez moi un commentaire et dites moi ce que vous en avez pensé!
Vous ne l’avez pas lu? Laissez moi quand même un commentaire pour me dire si vous avez envie de le lire!

A bientôt!

EmilieH

Publicité

7 commentaires sur “[jeunesse/contemporain] Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :