[contemporain] Le grand mirage de Pauline Giovanolla

 

Résumé/Quatrième de couverture:

D’un côté, il y a Rosy, une jeune femme qui fait des ménages et mène une existence médiocre dans la petite ville d’Edmonvillier. L’espoir que son bien-aimé Serge quittera un jour sa femme handicapée pour elle la fait tenir. De l’autre, on trouve la troupe du Grand Mirage, un cirque sur le déclin qui regroupe des individus aussi attachants qu’énigmatiques. Deux univers, deux styles de vie, deux manières d’être au monde que tout semble opposer. À moins qu’ils ne soient unis par l’ombre d’un passé douloureux… Au fil des pages de ce roman choral – composé de fragments d’existences, d’événements, de sentiments –, les pièces du puzzle se mettent progressivement en place et dévoilent au lecteur l’histoire de ces personnages captivants.

Mon avis:

J’ai reçu la version numérique du Grand Mirage directement par l’autrice, Pauline Giovanolla. Je la remercie d’ailleurs encore une fois pour cet envoi qui m’a vraiment fait très plaisir!

J’ai mis du temps à le lire, car je ne lis qu’en papier en temps normal et avec la fin d’année et le début d’année qui ont été passablement compliqué à la maison, je n’arrivais pas à lire sur l’ordinateur… Bref, je me suis enfin lancé et j’ai dévoré le livre en une journée.

Du coup, je pense que vous avez compris: j’ai adoré ce roman.

J’ai aimé l’histoire. On ne sait pas trop où veut nous mener l’autrice au début. Et au fil des pages, l’histoire se développe, on comprend certaines chose. Les pièces du puzzle s’assemblent… On suit parallèlement le cirque et Rosy. On apprend à les connaître petit à petit, par bribes, grâce aux événements.

Les personnages sont tellement attachants. J’ai adoré la grande famille du cirque. Et alors la description du spectacle au début… J’avais des étoiles dans les yeux. C’est beau, c’est bien fait, on s’y croirait. J’ai aimé Rosy aussi. Depuis le début, on se doute que quelque chose ne va pas. Sa relation avec Serge n’est pas bien. Parlons de Serge justement. Tout le long, j’ai eu envie de le tarter. C’est un homme toxique! La scène dans le cabanon m’a retournée.

Les descriptions sont bien faites et ne prennent pas trop de place. J’ai beaucoup apprécié. (Seul petit bémol pour l’emploi de l’expression « la grosse femme » et du mot gros en général pour décrire Martha qui est trop présent pour moi.)

La fin, bien que logique et allant dans la continuité de l’histoire, m’a mise en colère au début. Mais je la comprend.

Pour finir, je dirais juste que j’en aurais aimé plus. J’aurais aimé plus d’approfondissement, plus de détails parfois. Mais ça, c’est parce que j’ai aimé l’histoire et surtout que j’ai adoré tout ces personnages.

Bref, je vous le recommande chaudement!

Informations supplémentaires:

édition lue: autoédition
ISBN: 9791026237365
nombre de pages: 202
date de parution: 2019

L’avez vous lu? Laissez moi un commentaire et dites moi ce que vous en avez pensé!
Vous ne l’avez pas lu? Laissez moi quand même un commentaire pour me dire si vous avez envie de le lire!

A bientôt!

EmilieH

Publicité

17 commentaires sur “[contemporain] Le grand mirage de Pauline Giovanolla

Ajouter un commentaire

  1. Il me semble avoir déjà vu cette couverture sur les réseaux sociaux et j’avoue qu’elle attire le regard! L’histoire a l’air très sympathique, je pense que ça pourrait me plaire 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :