[contemporain] Mamma Maria de Serena Giuliano

Résumé/Quatrième de couverture:

Sous le coup d’une déception amoureuse, Sofia a quitté Paris pour son petit village natal de la cote amalfitaine. Là, la jeune traductrice respire enfin. Attablée à sa place habituelle, sur la terrasse du Mamma Maria, le bonheur est simple comme un espresso au soleil ou une chanson d’Adriano Celentano… Ce caffè, c’est le cœur du village, le rendez-vous des jeunes, des vieux, dans le généreux giron de la patronne, Maria, leur mère à tous. Or ce matin-là, pour la première fois depuis des lustres, il s’est glissé comme une fausse note dans la partition. Le vieux Franco ne s’est pas présenté pour son éternelle partie de scopa… La fin de la dolce vita ?

Mon avis:

Qui dit première lecture du mois, dit lecture commune avec mon amie Steph du blog Le journal d’une fan. Ce mois-ci, nous avons décidé de découvrir la plume de Serena Giuliano avec son roman Mamma Maria.

Dans ce fabuleux roman, on suit donc Sofia qui est rentrée dans son pays, dans son village d’origine même, après une déception amoureuse. Le livre alterne son point de vue et celui de Maria, 65 ans, qui tient le bar Mamma Maria où tout le village passe sa vie. D’ailleurs, sa vie à Maria c’est de prendre soin de tout son petit monde. Chacun sait qu’il sera bien reçu chez elle, et qu’il passera un bon moment.

Les personnages sont super attachants et on les suit tous avec plaisir, dans leur petite vie tranquille. Tout n’est que routine, jusqu’au jour où l’un des habitués du bar ne se présente pas… Et c’est là, que l’un des thèmes du roman apparaît… Je ne l’avais pas vu venir, je ne m’y attendais pas et j’étais surprise et conquise.
C’est un thème compliqué et tristement d’actualité, mais qui est bien traité. On voit d’ailleurs des gens changer, et c’est plutôt chouette. Je ne vous en dirais pas plus, ça serait bête de vous spoiler, ça enlèverait du charme au livre.

Les phrases sont courtes, percutantes. Pour la première fois depuis longtemps, j’ai ressenti le besoin de recopier quelques citations! Sans longue description, Serena Giuliano nous emmène toutefois facilement avec elle en Italie. On a l’impression d’y être, d’être au Mamma Maria, de sentir la chaleur du soleil (et ce n’est pas du luxe en ce moment), on rit avec eux, on pleure avec eux…
L’autrice a réussi à me faire passer du rire aux larmes et vice versa en quelques pages!

C’est un énorme coup de coeur! Je vous le conseille vivement!

Informations supplémentaires:

édition lue: POCKET
ISBN: 9782266312882
nombre de pages: 235
date de parution: 2021 en poche

L’avez vous lu? Laissez moi un commentaire et dites moi ce que vous en avez pensé!
Vous ne l’avez pas lu? Laissez moi quand même un commentaire pour me dire si vous avez envie de le lire!

A bientôt!

EmilieH

Publicité

9 commentaires sur “[contemporain] Mamma Maria de Serena Giuliano

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :